Bonjour à tous,

Vous le savez, j’ai fondé en novembre dernier l’association Les Plumes Indépendantes avec l’auteur Erika Boyer, afin de rassembler et de promouvoir la littérature indépendantes et ceux qui contribuent à la développer. Notre projet principal est la création d’un salon du livre réservé à l’autoédition, c’est même à partir de ce projet initial que nous avons décidé de créer un cadre associatif.

Quand nous avons commencé à élaborer ce projet, nous ne savions pas du tout comment celui-ci serait accueilli. Nous avons été agréablement surprises de la réaction de notre mairie, qui a tout de suite apporté son soutien à notre projet. Puis, rapidement, de nombreux auteurs se sont montrés intéressés à la perspective d’y tenir un stand. De plus, certains nous ont soumis des idées, des propositions et ont manifesté leur volonté de nous aider.

A six mois du salon, nous avons encore bien des choses à mettre en place mais, d’ores et déjà, cela se présente bien !

J’aimerais revenir sur les raisons qui nous ont poussées à créer ce salon, parce qu’elles sont essentielles…

Contribuer au dynamisme culturel en Sud-Gironde

Pourquoi créer un salon à Captieux ? Certes, nous sommes en milieu rural, mais c’est une commune qui se distingue depuis longtemps par son grand dynamisme culturel. Dotée d’infrastructures culturelles (notamment une bibliothèque et un cinéma, ce qui est loin d’être fréquent dans un village), elle organise régulièrement des concerts, fêtes, bals, ciné-débats. Il manquait donc un salon littéraire, et nous sommes heureuses à l’idée d’apporter notre pierre à l’édifice.

Permettre au grand public d’accéder à la littérature indépendante (et inversement)

C’est le premier objectif de l’association. En effet, difficile pour un auteur indépendant de faire connaître son oeuvre et de se constituer un lectorat. Il y a tant de livres sur le marché, et pas assez de lecteurs en comparaison. Nous ne disposons ni du budget nécessaire pour faire une promotion d’envergure ni de la légitimité pour le faire (non en raison de notre statut, mais parce qu’il est toujours plus compliqué de promouvoir son livre que celui d’un tiers). L’objectif de notre salon, c’est donc bien de favoriser le lien entre le lectorat et l’auteur, et de sensibiliser le public à la littérature indépendante.

Faire un gentil pied de nez à Ecla Aquitaine (et aux anti-autoédition en général)

Vous ne le savez peut-être pas, mais en Aquitaine il y a une association, Ecla. Ce Big Brother de la culture « sponsorise » notamment la plupart des manifestations littéraires de la région. Formidable, me direz-vous. Sauf que les organisateurs de ces manifestations littéraires doivent signer en contrepartie une Charte de déontologie. Et, je vous le donne en mille, cette fameuse charte stipule d’interdire l’accès aux auteurs indépendants, péjorativement qualifiés de compte d’auteur. Nous ne perdrons pas de temps à leur rappeler la différence entre compte d’auteur et autoédition. Mais nous constatons qu’une fois de plus, l’auteur indépendant se retrouve mis au ban de la bonne société littéraire. Pour citer Ecla, « ils n’ont pas leur place dans les manifestations ». Mais pourquoi tant de haine, me direz-vous ? Je ne me perdrai pas en explications oiseuses, et vous conseille simplement de lire leurs statuts pour en apprendre davantage sur ceux qui constituent cette association…

Le salon des Plumes Indépendantes, c’est donc aussi un acte militant en faveur de la littérature indépendante. Pour que l’autoédité ne soit plus méprisé, renié, rejeté par un circuit du livre qui abuse de sa position pour bloquer la relation entre lectorat et auteur indépendant.

C’est pour cette raison que nous n’acceptons pas les auteurs publiant uniquement à compte d’éditeur ni les maisons d’édition. Nous n’avons rien contre les éditeurs, je le précise, mais nous savons que les autres salons leur ouvriront leurs portes sans difficulté, contrairement aux auteurs indépendants.

Contribuer à l’entraide entre auteurs indépendants

L’entraide, nous le savons tous, est essentielle. En particulier dans le milieu de l’autoédition, car nous ne sommes pas soutenus par le circuit traditionnel du livre et ne pouvons donc compter que sur nos pairs. Depuis la création de l’association, nous avons vu naître au fur et à mesure des adhésions une véritable communauté, dans le sens où nous nous soutenons et où les membres des Plumes Indépendantes sont motivés et n’hésitent pas à faire des propositions. Ils ont adhéré dans un état d’esprit d’entraide, et c’était ce que nous cherchions !

Par la suite d’ailleurs, nous aimerions voir naître des collaborations entre l’association et les autres regroupements d’auteurs indépendants (car il en existe d’autres, et ce dans la France entière). Certains sont depuis longtemps dans cet esprit de solidarité. D’autres demeurent pour l’instant silencieux, dommage…

Infos pratiques

En bref, si vous souhaitez participer au salon des Plumes Indépendantes, rendez-vous sur notre site www.plumesindependantes.fr, sur lequel vous trouverez toutes les informations pratiques.

Le salon se tiendra au Centre culturel de Captieux le dimanche 30 septembre 2018 de 10h à 18h.

Pour rappel, nous acceptons les auteurs autoédités, à compte d’auteur et hybrides. Nous accueillons également tous les acteurs de la littérature indépendantes qui souhaitent tenir un stand et/ou proposer une animation : prestataires, correcteurs, illustrateurs, graphistes, influenceurs littéraires, etc.

Nous demandons une participation de 30€ pour un stand, tarif réduit à 20€ pour les membres de l’association.

Tables et chaises sont fournies. L’installation des stands se fera de 8h à 10h, le petit-déjeuner est offert à tous les exposants, intervenants et bénévoles. Une buvette et un service de restauration seront prévues tout au long de la journée. A partir de 19h, nous vous convions à un apéritif offert par l’association.

Pour ceux qui souhaitent venir en visiteurs, l’entrée est gratuite. Des animations sont prévues au cours de la journée, que nous vous dévoilerons en temps venu.

En conclusion, nous vous attendons nombreux le 30 septembre ! 

Dans un prochain article, je vous parlerai des autres projets de l’association (et il y en a !)

Bon week-end et à bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s