Mon-voisin-invisible

Aujourd’hui, avec un léger retard dû à un problème technique, j’accueille sur mon blog Shealynn Royan, une auteur passionnée aux talents multiples. Merci à elle pour sa participation !

Shealynn, pour commencer, quelques mots sur votre parcours ?

Je suis entièrement autodidacte, aussi bien pour ce qui est de l’écriture que de l’illustration. J’ai publié mes premiers livres à compte d’éditeur en 2009, principalement en jeunesse. C’est également l’année où j’ai commencé à écrire mon premier roman, Féerines, puis j’ai découvert l’autoédition en 2016 et j’ai trouvé cela parfait afin de pouvoir proposer mon univers de façon totalement libre et à mon rythme.

Présentez-nous vos romans…

Mon dernier roman, Mon voisin invisible, est une comédie romantique qui est parue en juin dernier. Il a tout de suite suscité de l’intérêt, pour mon plus grand bonheur, et a aujourd’hui séduit plus de 6000 lecteurs. C’est un roman qui se veut drôle et léger et qui n’a pour ambition que de divertir.

Envolee-bleuJ’ai également une saga fantasy en cours : Gardiens des trois mondes. Les deux premiers tomes sont sortis (Féerines et Néphilims), et je viens de terminer l’écriture du troisième, Changelins. Deux autres suivront d’ici l’été 2018, Phoenix et Dragons. C’est une saga qui me tient particulièrement à cœur. Elle mêle différents sujets qui me touchent, comme la musique, l’amour, mais surtout la sauvegarde de notre planète et le respect de toutes formes de vie, y compris celles qui ne sont pas forcément avenantes ou belles. L’histoire suit les gardiens à travers les mondes, alors qu’ils viennent en aide aux créatures qui les peuplent ou au monde en lui-même qui est menacé par la folie des hommes, mais pas seulement. C’est un voyage onirique et poétique, qui débute comme un rêve, puis emprunte la voie des cauchemars, pour simplement redécouvrir la nature et tout ce qu’elle a de précieux à offrir.

J’ai d’autres projets sur le feu, notamment une trilogie fantastique qui est bien avancée, mais je me consacre aux Gardiens des trois mondes pour le moment.

Vous écrivez dans plusieurs genres littéraires : fantastique, comédie romantique, jeunesse… Pourquoi une telle diversité ?

Parce que j’aime tout ! Tout simplement. J’aime explorer les univers les plus variés ; chacun reflète une facette de ma personnalité. Et tant que j’en ai l’occasion, je continuerais probablement à essayer de nouvelles choses, sans jamais me résoudre à en choisir une seule.

Coloriages-féesIllustratrice, vous publiez des carnets de coloriage. Le merveilleux y est très présent. Qu’est-ce qui vous attire dans cet univers ?

En dessin plus encore qu’ailleurs, j’ai envie d’inventer, de ne pas me cantonner qu’à ce qui « existe ». C’est pourquoi les créatures merveilleuses m’attirent autant. Depuis l’enfance je rêve qu’elles sont réelles et le dessin et pour moi une façon de leur donner vie. Licornes, dragons, sirènes, peuplent mon imaginaire et s’invitent sur le papier dès qu’ils le peuvent. C’est également un univers empli de couleurs, et la couleur est mon moteur principal pour ce qui est de la création.

Vous réalisez également des carnets à remplir et des agendas pour les auteurs et les blogueurs. Pouvez-vous nous en dire davantage ?

Là encore, il s’agit d’une passion, assez débordante, que j’ai depuis l’enfance. J’ai toujours aimé posséder de beaux carnets pour y consigner mes pensées. Passion qui s’accorde à merveille avec mon amour des stylos, d’ailleurs. Concernant le travail, j’en avais assez d’écrire dans des cahiers standards, dans lesquels je ne retrouvais jamais rien, aussi j’ai eu envie de réaliser mes propres carnets qui correspondraient parfaitement à l’utilisation que j’en avais.

BannFB

Le premier : Ecriture, préparation et suivi de projet, est dédié à l’écriture de roman. Il permet de développer son travail efficacement, sans s’éparpiller, dans un seul et même endroit. C’est un véritable compagnon d’écriture, personnellement, je ne pourrais plus m’en passer. Il est maintenant disponible en 30 coloris, à tout petit prix, pour permettre aux auteurs de l’utiliser pour chaque roman, sans se ruiner.

J’ai ensuite pensé à nos lecteurs passionnés, qui ont parfois des soucis de PAL interminables, et j’ai créé le carnet dédié aux lectures : J’adore lire. Il permet de consigner tous ses livres dans des fiches pratiques et de les noter, entre autres. Il y a aussi la wishlist, les sorties de livres, les auteurs favoris, et même des défis lecture, et des tas d’autres choses très utiles à un lecteur assidu.

D’autres carnets sont en préparation, notamment pour les séries addict, et j’ai encore plein d’idées qui verront le jour au fur et à mesure.

Vous êtes membre de l’association Les auteurs indépendants du Grand Ouest. Pouvez-vous nous en parler ?

L’association a pour but de promouvoir les auteurs autoédités. Grâce à elle, nous pouvons nous serrer les coudes et créer des événements autour des livres. Nous avons la chance d’être soutenus par les médiathèques dans ce projet. Elles nous accueillent le temps d’un salon du livre ou d’ateliers mis en place par l’association, nous offrant ainsi la possibilité de rencontrer nos lecteurs dans un espace dédié aux livres et propice aux échanges en toute simplicité. Ce qui correspond parfaitement à l’état d’esprit des auteurs autoédités.

A votre avis, quelle est la place de l’auteur dans notre société ?

Joker ?

D’autres passions hormis l’écriture et l’illustration ?

Ma passion première était le chant. Je l’ai pratiqué de nombreuses années, et je l’ai même enseigné. J’adore également les séries (il me faut ma dose quotidienne), les animaux et plus particulièrement les chats.

Avez-vous des projets en cours ?

Hormis ma saga fantasy et les carnets côté écriture, j’aimerais mettre en place des ateliers autour de mes livres de coloriage. J’ai eu l’occasion d’en animer un récemment, et c’était vraiment un moment d’échange très agréable et enrichissant. Je planche donc sur la question pour pouvoir proposer ce type d’ateliers régulièrement.

 


Portrait littéraire

Si vous étiez…

Un roman classique : L’écume des jours (Boris Vian)

Un roman contemporain : Les âmes vagabondes (Stephenie Meyer)

Une pièce de théâtre : Roméo et Juliette (William Shakespeare)

Un poème : Demain, dès l’aube (Victor Hugo)

Un auteur : Pierre Bottero

Un personnage de roman : Ellana

Un genre littéraire : fantasy

Un mot : compréhension

Une citation : « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux. » Antoine De Saint-Exupéry

 


Cette interview vous a plu ?

Vous souhaitez en savoir plus sur l’auteur et ses livres ?

www.shealynnroyan.com 

https://www.facebook.com/ShealynnRoyan/

https://twitter.com/ShealynnRoyan

https://www.instagram.com/shealynnroyan/

https://www.youtube.com/channel/UCXeu2IhlsDgxsr4YnyYfnyw

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s