Entretien avec Yannick Giammona, auteur

11752548_10207232958043159_3449141668490603280_n

Aujourd’hui, c’est Yannick Giammona, auteur et professeur des écoles, qui se livre pour l’interview du mardi ! Un auteur très sympathique et agréable, à découvrir ici. Merci à lui !

Yann, pour commencer, quelques mots sur votre parcours ?

Alors, pour faire simple, j’ai 32 ans et j’ai été professeur des écoles pendant 6 ans. Je suis actuellement en disponibilité, car j’ai eu envie de changer d’air et d’avoir du temps pour moi pour m’adonner à ma passion qu’est l’écriture.

Présentez-nous votre roman…

Ce n’est pas tout à fait un roman. Il s’agit d’un petit recueil regroupant trois nouvelles que j’ai écrites entre 2015 et 2016. Ce sont des petites histoires hors du commun, comme l’annonce le titre. En gros, les personnages sont à la base des plus ordinaires, ce pourrait être vous ou moi. Mais il va à chaque fois leur arriver des aventures extraordinaires, je laisse les lecteurs le découvrir !

Depuis quand écrivez-vous ? Y a-t-il eu un déclic particulier ?

J’ai commencé à écrire des poèmes quand j’étais ado, mais je me sens pas de les publier donc je garde ça pour moi. En revanche, pour les petites histoires, j’ai commencé à la fac, mais il m’a fallu du temps pour prendre confiance en moi et en faire aboutir plusieurs au point de les publier. Le vrai déclic est arrivé quand j’ai stoppé mon activité de professeur des écoles, car je voulais avoir du temps pour voir si j’étais capable de publier quelque chose, et ça l’a fait !

Que souhaitez-vous transmettre par votre plume ?

Des petits moments d’évasion, des histoires qui permettent aux gens de s’évader et de sortir de leur quotidien.

Pourquoi avoir choisi l’autoédition ? Quel bilan en faites-vous à titre personnel ?

J’ai voulu passer par l’édition classique, mais les maisons d’édition qui demandent entre 1500 et 2000 euros pour publier un livre, je trouve cela aberrant. Payer pour voir mes écrits publiés, non merci ! En plus une amie qui a déjà publié ses livres me l’avait fortement déconseillé. Certes, il reste des vraies maisons d’édition qui publient sans demander d’argent, mais elles sont difficiles d’accès quand on débute… Voilà pourquoi j’ai choisi l’autoédition. Et mon premier bilan est plutôt positif : j’ai vendu 50 exemplaires papiers assez rapidement , en à peine deux mois, rien qu’à des proches et connaissances. Maintenant il faut que le bouche à oreille fasse son effet pour vendre le reste ! Je suis par contre assez surpris de voir que je vends peu d’exemplaires numériques, mais je me dis que mon livre est noyé parmi les autres, alors continuons à le promouvoir.

Avez-vous des rituels particuliers lorsque vous écrivez ? Ou un moment privilégié dans la journée pour écrire ?

Je préfère écrire et travailler le matin de manière générale. Pas forcément très tôt, mais entre 9-10h et midi. Avec une bonne tasse de café, ça c’est indispensable. Je me sens plus calme, plus concentré le matin, alors que quand j’essaie d’écrire l’après-midi ou le soir, ce qui m’arrive car je travaille, c’est plus difficile.

Votre plus beau souvenir en tant qu’auteur ?

Quand des personnes de ma famille, qui ne savaient pas que je voulais publier mon livre, l’ont pris avec fierté et bonheur. J’ai ainsi appris qu’une de mes tantes avait voulu éditer un livre mais n’avait jamais osé, et que mon propre grand-père en a rêvé dans sa jeunesse ! Ce qui m’a le plus fait plaisir, c’est quand ma tante m’a dit : « ton grand-père en a rêvé, j’ai failli le faire et toi tu l’as fait, bravo ! » Mes parents et ma compagne sont fiers de moi aussi, et rien que ça j’en suis très content.

D’autres passions hormis l’écriture ?

Bien sûr, ce serait trop facile sinon ! Je suis fan de tennis, j’ai d’ailleurs écrit des articles pour un site internet pendant 8 mois, et je suis fan de musique aussi (je joue un peu de guitare et de piano,et j’ai été DJ dans ma jeunesse aussi).

Avez-vous des projets en cours ?

Je suis actuellement en train de terminer mon premier « vrai » roman, et je participe à un concours de nouvelle sur le site Jedeviensecrivain… De quoi être bien occupé tout l’été !


Portrait littéraire

Si vous étiez…

Un roman classique : Le Petit Prince
Un roman contemporain : 1984
Une pièce de théâtre : Les fourberies de Scapin
Un poème : Soudain le bruit, de Jacques Prévert
Un auteur : Stephen King
Un personnage de roman : Sherlock Holmes
Un genre littéraire : Thriller
Un mot : rêverie
Une citation : « Evrer tried. Ever failed. No matter. Try again, fail again, fail better. » En français : « Essaie toujours. Echoue toujours. Peu importe. Essaie encore, échoue encore, échoue mieux. »


Cette interview vous a plu ?

Vous souhaitez en savoir plus sur l’auteur et son œuvre ?

Facebook => https://www.facebook.com/yannickgiammona/

Twitter => https://twitter.com/YannGiams

Blog => http://yannickgiammona.over-blog.com/

Amazon (pour commander le livre broché ou numérique) => https://www.amazon.fr/aventures-hors-du-commun-ebook/dp/B071YQ6VDC/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1500453121&sr=8-1&keywords=yannick+giammona

iTunes (pour le livre en numérique) => https://itunes.apple.com/us/book/id1236787816

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :