Les réseaux d’écrivains publics : avantages et inconvénients

Lucie Coutant

Le métier d’écrivain public est un métier souvent solitaire. Pour pallier cet isolement, que personnellement je trouve très appréciable, certains professionnels de l’écrit se sont regroupés en réseaux. Pour celui qui veut se faire connaître et reconnaître par ses pairs, appartenir à un de ces réseaux est toujours un plus.

Les réseaux les plus connus

Cette académie réunit les écrivains publics dans leur ensemble et propose (ou plutôt impose) l’obtention d’un agrément. Cet agrément a un coût, auquel il faut ajouter une journée de formation payante pour les personnes exerçant depuis moins de deux ans, ainsi que des frais de déplacement/ hébergement/ nourriture pour ceux qui sont trop éloignés de Paris (afin de passer les épreuves). L’AEPF organise entre autres des journées d’information plusieurs fois par an.

Le GREC rassemble les Ecrivains Conseils®. L’adhésion au réseau se fait…

View original post 1 218 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :