Peut-être

Petit bout de texte, comme ça, en passant. Pas très bien écrit, au demeurant. Je crains de manquer d'inspiration, ce soir. Peut-être une nouvelle en devenir... Il faut que je te dise ce qui me hante. Il faut que je te parle. Je ne sais pas à qui d'autre je pourrais parler. J'aimerais me raccrocher... Lire la suite →

ABC Challenge

Chers lecteurs,  Je me lance ce jour dans mon premier challenge, le challenge ABC. C'est une idée très chouette que j'ai découvert sur le blog Passion Culturall et que je vais moi aussi tenter. Je ne suis pas la seule d'ailleurs, de nombreuses blogueuses ont décidé de faire de même ! Le principe est simple. Rien à voir... Lire la suite →

Chroniques de Trop Peu

Parce que l’écriture amène aussi à rencontrer des blogueurs et blogueuses littéraires formidables… Je vous invite à découvrir les chroniques littéraires sur (…) Trop Peu : Patrick Moindrault Anna Circé Passion Cultur’All Cecilia Petipa Egide of Books Amabooksaddict Des Livres et moi C'est l'histoire d'un mec   Merci à ces blogueurs et blogueuses qui ont... Lire la suite →

Ce que les lecteurs en disent

Ils l'ont lu et ils en parlent Un chef d'oeuvre  « Trop peu » est un roman comme on en lit peu. Il étonne, fait réfléchir, dérange parfois, questionne, ricoche. C’est en apparence une histoire d’ennui à travers un personnage, au fractionnement identitaire complexe et insaisissable, Chloé. Une histoire d’ennui passionnante qui arrive, malgré le rythme résolument... Lire la suite →

Un poème extrait de mon recueil de poésie : Stupeur à Moins Cinq

Lucie Coutant

Stupeur à Moins Cinq

Ha Ha !

Des boîtes de merveilles

Un chat sur le couvercle

Qui de ses yeux railleurs

Couve une corneille

Perchée sur mon armoire

Elle jette des passoires

Sur mon ordinateur

Dont sinistre le soir

Je fais le long procès


Ha Ha !

Une colonne de pierres

Jetée dans la corbeille

Allez, hop la vieille

Rejoins le cimetière

Ma tête se remplit

D’images insensées

De bonhommes empaillés

Au rythme boulimique

D’une machine à laver


Ah mais !

Des mouchoirs qui grondent

Et forment une ronde

En se tenant la main…

C’est fou, cet univers

Qui passe devant mes yeux

Un joyeux camaieu

Pour démembrer le monde

Qu’une pathétique blonde

A soigneusement planqué


Poème extrait de La délivrance de l’accordéon (sortie prévue en 2017)

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’Auteur ou de ses ayants cause…

View original post 19 mots de plus

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑